Bienvenue dans votre nouveau site web dédié aux consignes colis automatiques de Quadient

novembre 17, 2022

5 technologies incontournables du smart office

De plus en plus d’entreprises se tournent vers la technologie dans le but de simplifier leurs processus et leurs opérations. Le temps est venu de rendre votre bureau plus intelligent afin de mettre en place l’environnement de travail hybride de demain. Voici les six technologies incontournables du bureau intelligent ou smart office.

Les avantages du bureau intelligent

Le smart office ne se résume pas à l’installation d’un appareil intelligent, tel qu’un téléviseur connecté, à l’usage des employés. Par ailleurs, cette évolution ne constitue pas une tendance temporaire, mais de long terme. Mordor Intelligence chiffre ce marché à la somme colossale de 33,53 milliards de dollars. Voici les avantages du smart office :

  • Augmentation de la productivité – Lorsque les employés prennent conscience des évolutions majeures de demain, ils savent comment travailler et où trouver les réponses dont ils ont besoin.
  • Amélioration de la collaboration – Après presque deux ans de télétravail et/ou hybride, les employés maîtrisent les logiciels de visioconférence et autres outils de collaboration.
  • Augmentation de la fidélité des employésEn France, un employé sur trois qui n’a pas la possibilité de faire du télétravail songe à démissionner. Pourtant, plus d’un tiers des personnes interrogées ont déclaré se sentir moins productives lorsqu’elles ne se trouvent pas physiquement dans le même espace que leurs collègues. Ainsi, les employeurs qui parviennent à s’adapter au travail hybride sont mieux à même de conserver leurs employés clés.
  • Planification simplifiée – Les logiciels de planification et de réservation de bureau vous évitent d’avoir à établir un planning hebdomadaire ou à surveiller l’occupation de vos locaux.

Les 6 technologies incontournables du bureau intelligent

1. Le passage au sans contact et aux logiciels intelligents

La COVID devient manifestement endémique, ce qui nous oblige à apprendre à vivre avec le virus et ses variants (un peu comme avec la grippe). Si vous ne l’avez pas encore fait, mettre en œuvre de petits ajustements technologiques peut changer beaucoup de choses au sein de votre bureau intelligent. Les lavabos et/ou les bornes de désinfection restent l’un des premiers moyens de défense. Il va sans dire que le passage au sans contact à des interrupteurs, des robinets, des boutons d’ascenseur et des systèmes de badges sans contact peut également minimiser la propagation des germes.

Adam Stanley, directeur des systèmes d’information et directeur du numérique chez le géant de l’immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield PLC, décrit la technologie intelligente de la manière suivante : « Les logiciels intelligents permettent de mettre en œuvre toute une série d’outils avancés de surveillance de la sécurité, tels que le suivi des contacts, la vérification de l’état de santé, les alertes de risque de contagion et les notifications de distanciation sociale qui indiquent les étages ou les salles de réunion surchargés. »

2. Un logiciel de planification et d’utilisation de l’espace

Les entreprises doivent investir dans la technologie pour faciliter la gestion des bureaux et des salles de réunion. OfficeTogether, Crestron et Robin, par exemple, ont tous été créés dans le but de gérer les environnements de travail hybride.

Dojo, une plateforme technologique d’IA, a été fondée pour suivre les flux de personnes et alimenter un système de notation qui génère des plans optimisés du lieu de travail pour générer des interactions informelles. La plateforme fait également des recommandations de placement lors des réunions. En août 2021, la société de biosécurité R-Zero a racheté CoWorkR, un fabricant américain de capteurs basés sur l’IA pour déterminer où se trouvent les personnes dans un espace donné. Grant Morgan, PDG et cofondateur de R-Zero a déclaré : « Créer et gérer des espaces physiques qui favorisent la productivité et la santé est à la fois l’objectif et l’obligation de toute entreprise. »

3. Le contrôle des conditions ambiantes, de l’éclairage et de l’air

Fini le temps où certains employés grelottent alors que d’autres transpirent. Un thermostat intelligent est relié à des capteurs qui détectent le nombre de personnes présentes dans la pièce, l’heure de la journée et la température extérieure dans le but de réguler la température ambiante (chaud/froid). L’IoT est une solution idéale pour l’environnement (consommation d’énergie réduite) comme pour les employés (meilleures conditions de travail).

Surveiller la qualité de l’air est également primordial. Le fournisseur de solutions IoT Metrikus en témoigne : « Une étude récente a suggéré que l’amélioration de la qualité de l’air intérieur pourrait réduire aussi efficacement la transmission des virus par aérosol qu’un rappel vaccinal de 50 à 60 % de la population. »

De plus, l’éclairage intelligent exploite des capteurs IoT qui vous permettent de surveiller et de gérer les besoins de vos bâtiments, et ainsi d’en optimiser l’efficacité énergétique.

4. Les outils de collaboration

Dans le cadre du travail hybride, il est difficile de prévoir qui sera ou ne sera pas au bureau. Par conséquent, les outils de collaboration sont une composante essentielle de tout bureau intelligent. Slack, par exemple, est un excellent outil de communication. Google Docs favorise la collaboration en affichant les modifications en temps réel aux utilisateurs autorisés. Et les logiciels de visioconférence tels que Zoom et Microsoft Teams permettent aux télétravailleurs de facilement se joindre aux réunions.

5. Les accessoires de bureau intelligent

L’évolution du bureau passe aussi par son aménagement et ses accessoires. Par exemple, les smart offices d’aujourd’hui proposent des bureaux assis-debout, qui se règlent en hauteur. Pour aller encore plus loin, il existe même des chaises de bureau intelligentes qui recueillent toute sorte de données, notamment le temps passé par l’utilisateur en position assise ou debout.

Étant donné que la plupart des employés n’ont plus de bureau ou d’espace de travail attitré, le rangement des effets personnels peut poser des problèmes. Comme l’explique Jeffrey Gay, architecte et designer chez MOI : « Tout le monde veut rester maître de ses effets personnels. Or, la convergence entre bureau ouvert et lieu de travail hybride fait qu’on ne sait pas toujours qui se trouve dans les locaux. Il faut donc veiller à mettre vos affaires en lieu sûr. »

C’est là qu’interviennent les consignes intelligentes, qui peuvent faire office de système de distribution central sécurisé pour la remise d’ordinateurs portables, de dossiers, de pièces d’identité, de cartes de stationnement, de documents, etc. David Janes, responsable du réseau de distribution pour les solutions de consignes colis chez Parcel Pending® de Quadient, prévoit que les consignes colis serviront à distribuer toutes sortes de choses au travail, et pas seulement des colis. En effet, elles donnent aux utilisateurs la possibilité d’éviter les zones bondées et les contacts directs. M. Janes décrit cette transformation comme un hub d’entreprise, c’est-à-dire « un point d’échange stratégique pour différents articles, en dehors du courrier et des colis. »

L’ajout d’une technologie de suivi permet en outre de réduire les vols, de faire gagner un temps précieux au personnel et de limiter certains surcoûts.


Le smart office est de toute évidence l’avenir du monde du travail. Il s’appuie sur la technologie afin de passer au travail hybride, ce qui permet aux gestionnaires de bâtiments de réaliser d’importantes économies, mais aussi d’accroître l’implication et la satisfaction des employés.

Si vous êtes en train de concevoir un environment de travail flexible, pensez à intégrer des consignes intelligentes dans vos plans.

Afin de savoir comment passer au smart office grâce aux consignes intelligentes, contactez un représentant Parcel Pending® de Quadient dès maintenant.